terminus

Sécurité


Classe et indice de protection

La plus grande vigilance est de rigueur concernant les appareils électriques. La manipulation des composants conducteurs d’électricité peut entraîner des décharges électriques, pouvant conduire jusqu’à la mort. Il est donc recommandé de suivre quelques conseils afin d’éviter des accidents lors de l’entretien de ceux-ci (le changement d’ampoules étant le cas le plus classique).

L’humidité ou la présence de corps étrangers peuvent également conduire à des dysfonctionnements de la lampe, la sécurité électrique n’est dans ce cas plus respectée. Les classes et indices de protection indiquent si et jusqu’à quel point une lampe est protégée contre les risques de décharges électriques, notamment en cas de présence d’humidité ou de corps étrangers.

 

Précautions utiles

Avant de procéder à une réparation ou un entretien d’un luminaire, il est nécessaire de s’assurer que celui-ci n’est plus sous-tension. Même pour changer l’ampoule, une décharge électrique est possible, si vous entrez en contact avec des composants conducteurs. Eteindre la lumière par le commutateur n’est pas suffisant. Pour les luminaires tels que plafonniers, appliques ou suspensions, le fusible doit être retiré afin de couper le circuit électrique. Pour les luminaires sur câble ou prise, les lampes de table, de bureau ou les lampadaires, la prise électrique doit être débranchée de la fiche.

 

Classes et Indices de protection

Les mesures de sécurité et de protection des appareils électriques sont définies par des normes et des réglementations exactes. On fait la différence entre la classe de protection et l’indice de protection. Le dernier précise jusqu’à quel point un produit électrique est protégé contre la présence d’humidité et de corps étrangers. La Classe de protection elle indique la sécurité d’un appareil électrique concernant les décharges électriques pouvant survenir par contact direct ou indirect.

 

Classes de protection = protection contre l’électrocution

La norme NF EN 61140 (C 20-030, ou VDE 0140-1 ou encore IEC 60950-1) précise quatre classes de protection, indiquant chaque condition particulière d’utilisation des équipements électriques. La Classe de protection 0 signifie qu’il n’existe, hormis l’isolation de base, aucune mesure de protection particulière contre les décharges. Aucun symbole n’existe pour la distinguer. Les futures normes internationales ne doivent plus tenir compte de cette classe de protection 0. En Europe, la vente de produits de cette classe est interdite.
 

Classe de protection I : Protection par liaison à la terre

Tous les composants conducteurs du produit sont reliés à une borne protectrice. Celle-ci relie entre eux tous les éléments pouvant être contact direct ou indirect et conducteurs avec la terre. En cas de panne de tension, le courant électrique est dévié. En cas de court-circuit, le fusible saute. Ce symbole ne représente pas la classe de protection mais indique la liaison à la terre.

Classe de protection II : Protection par isolation renforcée

Pour les équipements électriques de la Classe de protection II, une double isolation est assurée entre le circuit de courant et la tension de sortie, ce qui signifie qu’aucune tension n’est présente sur les éléments pouvant être touchés. Ce genre de protection est classique pour de nombreux appareils de la vie quotidienne. Pour les outils électriques ou les appareils de soin corporel, comme les rasoirs, cette classe de protection est la règle.

Classe de protection III : Protection par basse tension de sécurité (TBTS)

Les appareils de la Classe de protection III fonctionne sur basse tension. Sur l’alimentation secteur, une double isolation entre la sortie de courant et le circuit électrique est nécessaire. Les appareils concernés doivent fonctionner uniquement avec une tension alternative de 50 volts maximum ou une tension continue de 120 vols maximum. Ils nécessitent une alimentation par un transformateur. Les batteries et accumulateurs fonctionnement également avec protection par basse tension et respectent donc les exigences de la classe III.

Indice de protection = protection contre l’humidité et les corps étrangers

En cas de présence d’humidité et de corps étranger, votre luminaire peut présenter des dysfonctionnements. L’eau peut devenir conductrice. Des composants isolants peuvent contenir l’eau, rendant une isolation inutile. La protection contre la présence d’humidité ou de corps étrangers par un caisson pour équipements électriques est définie par la norme NF EN 60529. Par l’indice de protection, on peut savoir si et jusqu’à quel point l’appareil est protégé.

L’indice de protection indique si le luminaire est adéquat pour certaines utilisations. Les lampes d’extérieurs par exemple doivent parfois également supporter à l’année les diverses conditions météorologiques. Pour que l’humidité et la corrosion du caisson de l’appareil n’amènent pas à une fin prématurée, ces luminaires en question doivent répondre à certaines normes. Le degré de protection d’un luminaire se mesure par l’Indice de protection IP (IP vaut également pour International Protection Marking/Code ou pour Ingress Protection Marking). Il comprend deux chiffres : le premier indique le degré de protection contre les corps étrangers, le second indique à quel point le produit est protégé contre l’humidité. L’absence d’un indice est marqué par un X.

Le tableau suivant donne un aperçu des degrés de protection :

 
1er chiffre
Protection contre les corps étrangers
 
  • 0
    Aucune protection
     
     
  • 1
    Protection contre les corps solides supérieurs à 50 mm
     
     
  • 2
    Protection contre les corps solides supérieurs à 12,5 mm
     
     
  • 3
    Protection contre les corps solides supérieurs à 2,5 mm
     
     
  • 4
    Protection contre les corps solides supérieurs à 1,0 mm
     
     
  • 5
    Protection contre les poussières en quantité dommageable
     
     
  • 6
    Protection totale contre les poussières
     
 
2er chiffre
Protection contre l’eau
 
  • 0
    Aucune protection
     
     
  • 1
    Protection contre les gouttes d’eau en chute verticale
     
     
  • 2
    Protection contre les gouttes d'eau projetées jusqu’à 15° de la verticale
     
     
  • 3
    Protection contre les gouttes d'eau projetées jusqu’à 60° de la verticale
     
     
  • 4
    Protection contre les projections d’eau de toutes directions
     
     
  • 5
    Protection contre les jets d’eau
     
     
  • 6
    Protection contre les forts jets d’eau
     
     
  • 7
    Protection contre les effets d’une immersion courte
     
     
  • 8
    Protection contre les effets d’une immersion prolongée
     

Installation par un spécialiste

  Pour finir, nous profitons ici de l’occasion de préciser encore que l’installation d’un appareil ou d’un équipement électriques ne devraient être effectuée que par un spécialiste. Sans connaissance de base indispensable, il vaut mieux éviter la manipulation d’équipements électriques.

haut de page